lundi 11 avril 2016

La vie rêvée d'Ève, Tome 1 : La fuite - Anna Carey

Couverture de La vie rêvée d'Ève, Tome 1 : La fuite


Résumé

USA 2032. Seize ans après qu'un virus mortel a décimé la Terre, hommes et femmes vivent séparés. Ève, 18 ans, n'a jamais quitté l'enceinte de son école. Elle pense qu'un avenir radieux l'attend, jusqu'à ce qu'elle découvre la terrible vérité : les jeunes diplômées sont enfermées dans une clinique où elles enchaînent les maternités pour repeupler le monde dévasté. Horrifiée, Ève s'enfuit. Commence alors un voyage solitaire et périlleux à travers la Zone, où elle doit éviter les chiens sauvages et les hommes qui la terrifient. Jusqu'au jour où elle rencontre Caleb, un jeune rebelle qui gagne peu à peu sa confiance... puis son cœur. Mais dans ce monde ravagé, l'amour est un luxe qu'Ève ne peut se permettre. Sauf à le payer très cher.


Mon avis

Dans un futur proche, la majorité de la population humaine a été anéantie par une épidémie de peste.
Les habitations et la plupart des immeubles sont en ruine. 
Les survivants ont instauré en Amérique, des zones où ils ont séparés les hommes, des femmes. Les jeunes filles sont dans une institutions où elles doivent passer un diplôme afin d'être accepter dans une cité régit par un roi. Mais Eve s'aperçoit, qu'en fait, les jeunes filles sont uniquement destinées à la reproduction de l'espèce et sont confinées dans un établissement où elles servent uniquement de poules pondeuses.

Eve s'échappe la veille de son diplôme avec une de ses camarades Arden. 
Mais l'extérieur n'est pas sans danger entre les chiens sauvages et les hommes qui ont formés des gangs pour s'opposer au gouvernement.

Elle sont secourues par un jeune homme Caleb, qui les mènera dans un abri qu'il partage avec des jeunes rebelles qui se sont échappés d'un camp de travail.
Petit à petit, elle comprend qu'elle a été manipulée par ses professeurs, bien que c'est vrai que les hommes du nouveau gouvernement sont sans pitié.

Eve va s'attacher peu à peu à Caleb, mais aura toujours le doute et cette crainte d'être encore manipulée.
Leur périple va s'avérer sanglant et dramatique, mais elle veut à tout prix, avec Arden atteindre la cité de Califia qui est leur salut.

Au début, j'ai eu des doutes, j'ai eu peur que se soit encore une dystopie comme beaucoup d'autres que j'ai lues. Mais pas du tout, je l'ai lu d'une seule traite, tellement j'étais happée par cette histoire.
A aucun moment, je ne me suis ennuyée. Les personnages, surtout Eve et Caleb sont extrêmement attachants, même si Eve est un peu naïve, vu que depuis l'âge de 4 Ans elle n'a jamais vu d'hommes et n'est jamais sortie de son école. On lui a enseigné que les hommes sont mauvais et surtout se méfier d'eux où les éviter.

Il y a beaucoup d'action et aucun temps mort, une histoire tout à fait originale et surtout qui pourrait vraiment arriver un jour. Un roman pas très long (moins de 200 pages), mais très intense. J'ai énormément apprécié ma lecture et j'attend avec impatience la sortie du tome 2 qui devait avoir lieu en mai.

Un gros coup de coeur.





4 commentaires:

  1. Il me fessait très envie, même si la couverture est moche, mais là je le veux encore plus :'(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu ne seras pas déçu, il est génial.

      Supprimer
  2. C'est la première fois que j'entends parler de ce livre et il m'a l'air plutôt sympathique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il n'est pas très connu, mais assez intéressant pour ceux qui aiment les dystopies

      Supprimer